Échos de formation

L’activité comme support de transformations

Si : Personne  n'éduque autrui, personne ne s'éduque seul, les hommes s'éduquent ensemble par l'intermédiaire du monde, Paulo Freire. L’activité et son organisation sont des éléments qui donnent du sens à la citation.

En effet, l’activité vécue ou conduite par l’animateur ou le formateur, parait bien comme support incontournable d’éducation, de transformations sociales.

Il est évident que les attributaires soient bien tout le monde. « L’éducation s’adresse à tous et elle est de tous les instants ».

Dans notre quotidien associatif d’éducation populaire, nous accueillons surtout les enfants, les jeunes, les animateurs, des participants tout simplement. Si nous devons faire progresser la société, l’activité s’inscrit alors dans la réponse à l’évolution sociale. Elle est constituée d'un ensemble d'actions dont les objectifs sont favoriser le lien social, bâtir ou d’entretenir des relations entre les personnes, rompre l'isolement et la normalisation.

Elle permet surtout d'apprendre à se découvrir, de découvrir les autres et de trouver des intérêts communs. La liberté, les possibilités d’agir, l’absence ou la présence de différentes formes de contraintes sont les clés de réussite ; l’activité est donc le centre, l’individu et le groupe sont les 2 autres éléments de la trilogie de l’éducation. Alors, l’activité permet à l’individu d’exister, de se révéler, de renaître et de donner du sens à sa vie ! 

Non, mais vous vous trompez : l’animateur nous dit que cela ne se limite pas à lui ou à ses 12 jeunes sous sa responsabilité pendant les 45 minutes de pratique d’activité. Cela va plus loin, chez les parents des jeunes mais aussi aux gens qui n’étaient pas présents !

Nous sommes donc des passeurs d’avenir en faisant le pont à différents niveaux.

A l’issu de 2 actions vécues, bivouac et camp itinérant à travers l’île, voici la synthèse de ce que les stagiaires en formation Préparation aux métiers de l’animation nous ont laissé.

Recette d’une aventure qui fait grandir

L’avant -Au début, nous étions curieux, puis  il y a eu les préjugés, des inquiétudes : «  est ce qu’on sera en sécurité ? ». La peur de l’aventure s’est installée. Grâce à la motivation des certains, tout le monde a eu envie de continuer et de vivre cette aventure.

Le vivre ensemble

  • S’écouter, échanger de manière respectueuse
  • Nos complicités nous aident à faire des choses ensemble.
  • Accepter la différence des autres
  • Vivre en communauté et partager nos savoirs.

Etape de fonctionnement et d’amélioration

  • Parler ensemble, chacun exprime sa façon de penser
  • Ecouter les autres quand ils parlent
  • Points de critique que nous transformons en solution et amélioration
  • Apprendre des autres, faire des erreurs deviennent des points d’amélioration
  • Analyser, observer pour améliorer au besoin

Education et découverte -Le séjour (ce que nous associons à l’activité) nous a permis à chacun d’observer, de prendre des responsabilités, de se protéger pour que chacun puisse avoir confiance en soi

Par exemple : sur l’ilot Mtsamboro, l’ilot de sable blanc, le mont Choungui et la plage de Moya. A partir de là, tout le groupe a pu apprendre sur l’autre, en même temps il y a eu l’intégration de tout le monde dans le groupe. Et en tout, ça a permis d’atteindre nos objectifs.

L’aventure - Nous avons laissé nos familles, nos vies personnelles pour un séjour itinérant de 5 jours sur toute l’île de Mayotte. A pieds, en stop, on a découvert des lieux cultes et des endroits qu’on ne connaissait pas du tout sur l’île. Nous avons pu surpasser nos difficultés, nos peurs pour vivre notre activité, notre amour de l’île.

Nous avons terminé par l’escalade du mont Choungui, y avait stress, peur, vertige, larmes, le danger… et nous sommes toujours en vie en chair et en os, fiers de ce qui a été accompli, ravis du partage avec le groupe. Enfin, nous sommes cassés, épuisés, trop fatigués mais ce n’est pas ce que nous retenons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *