Congo paradiso – Une soirée à la Bibliothèque de Kavani

Succès pour ces échos du festival du film d'éducation

IMG_1653 IMG_1654 IMG_1655La soirée co organisée par FIKIRA (lien), la DLLP et les CEMEA a vu une affluence particulière, avec 88 participants, toutes les chaises de la bibliothèque ont été mobilisées. Ce documentaire de 52 minutes (voir le lien) émeut et questionne. Des enfants devenus soldats sont démilitarisés et se "reconstruisent" une histoire, une existence humaine. Un des jeunes dit "j'ai obtenu le grade d'acteur !".  La détermination d'une metteure en scène belge qui revient au Congo régulièrement à la rencontre de ces enfants et jeunes les entraine dans une aventure qui les projette ensuite jusque sur des scènes de villages. L'échange qui a suivi était assez complexe : les pratiques artistiques peuvent elles être des thérapies ? Les artistes et acteurs culturels ne se réclament pas soignants. Mais pratiquer et créer au théâtre, à travers des ateliers d'écriture, des arts plastiques ... transforment les individus, les entrainent au-delà d'eux- mêmes ou bien leur permettent de mieux se comprendre ou se découvrir. Il n'y a pas d'attendus de résultats pour la pratique culturelle mais il y a un besoin d'art, d'expression, de pratique pour jouer, décrire, dire... Belle soirée ! Ci dessous l'article du JDM
Peut-on soigner les souffrances par la pratique artistique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *